bandeau image
actus & rendez-vous

Actualités

Actualité
Mardi 10 juillet 2018 - 10:00
SAINTE MARIE AU BOSC
76280
Seine-Maritime
à l'EARL des BEAUX REPAIRES
Rencontre sur l'exploitation de M. Navarre (céréalier et VL)

Le mardi 10 juillet 2018
chez M. Navarre Alain - EARL DES BEAUX REPAIRES
(céréalier et VL, utilisateur SOBAC depuis 2013)

C’est sous un soleil radieux, que plus de 30 agriculteurs ont fait la rencontre d’ Alain NAVARRE et son épouse, exploitants en Seine-Maritime, et utilisateurs depuis 6 ans du concept SOBAC.

Quoi de plus agréable de rencontrer une exploitation en phase avec son sol, et ses cultures !

Pourquoi ne pas travailler avec son potentiel sol et  écouter son sol et ses animaux et ses cultures ?

C’est le message de l’exploitation du couple Navarre, travailler autrement, travailler avec son sol tout en maintenant sa rentabilité et en modulant les apports d’azote et réduisant les produits phytopharmaceutiques.


Gain économique de l’exploitation : 4 000 €

  •  Economie de  80 € sur Pâture,
  •  ¼ de phyto en moins sur blé et réduction de  50 unités d’azote,
  • 70 € d’économies sur le maïs,
  • 86 € d’économies sur Colza avec réduction de ¼ les produits phytos en moins.

 

Objectifs de départ

  •  éviter les odeurs de la fumière et valoriser mon effluent d’élevage,
  • Amélioration de la structure du sol,
  • Résultats au fur et à mesure de l’ensemencement.

 

=>Valorisation du fumier et santé du troupeau

  1.  Moins d’ammoniac donc moins d’odeurs dans la stabulation et lors des épandages
  2.  Fixation de l’ammoniac même dans la géo-membrane récupérant les eaux vertes
  3.  A la place des tas de fumier, cela pousse
  4.  Présence de champignons et de moisissures
  5.  Moins d’asticots sur table d’alimentation
  6.  Moins de problèmes pulmonaires surtout sur les petits veaux
  7. Plus de mortelaro

 

Le fumier est passé de 40 tonnes à 30 tonnes donc ouvre plus d’hectares en fumiers. Maintenant moins de bêtes sur l’exploitation donc les hectares en fumier s’équilibrent.

 

=> Amélioration qualitative du sol

  • Structure moins de battance, le sol ne coule plus = stabilité structurale
  • Sol en bonne santé : présence de vers de terre, aération et porosité du sol
  • Réduction significative de l’apport d’azote et des produits phytosanitaires = les plantes se portent bien
JPO Navarre Seine Maritime