bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Résultats
Vignes
Essais comparatifs menés avec VINI VITIS BIO / chlorose et vigueur de la vigne.
2016
Des résultats prometteurs dans la lutte contre la chlorose de la vigne et sur l'aspect vigueur et nutrition
GERMIGNAC
17520
Charente

Ayant obtenu des résultats très intéressants sur la chlorose ferrique chez nos viticulteurs utilisateurs. la SOBAC a voulu mettre en place des essais compa­ratifs avec le réseau Vini Vitis Bio, afin de démontrer l'influence du concept sur la nutrition de la vigne. C'est ainsi qu'au printemps 2012, deux essais ont vu le jour : un en Charente Maritime, à Germignac sur l'aspect chlorose ferrique et un à l'INRA  de  Couhlns  sur  l'aspect  vigueur  et  nutrition. Les premières mesures faites en septembre, soit 6 mois après l'application du Bactériosol , sont très prometteuses. Les essais se poursuivent sur la campagne 2013.
 

1 / ESSAI NUTRITION SUR LA VIGNE AVEC BACTÉRIOSOL BIO

Directeur technique : Daniel PASQUET, INRA Domaine de Couhins, à Cadaujac le 16 /1 0 / 2012 Rappel : Ici le BACTÉRIOSOL a été posé sur 3 parcelles le 23/03 /2012 à raison de 500 kg/ha.
1 jeune merlot - 1 cabernet maigre - 1 cabernet vigoureux Vignes manquant de vigueur.

 

Les parcelles testées reçoivent chaque année des amendements organiques. Malgré cela, les vignes sur l'essai 1 de l'INRA de Couhins présentent un manque de vigueur et sur l'essai 2 de Germignac (17) une déclaration de chlorose, liée principalement à la nature des terrains (très calcaires). Le but de ces essais est d'évaluer l'impact du Bactériosol sur l'aspect déblocage des sols et amélioration nutritionnelle de la vigne.

 

Essai VINI VITI BIO 1

1°) Plante merlot 2011 N ° 11-2 • (1.10 m x 1,10 m)

Visuellement, on ne fait pas de différence de comportement, ni de vigueur, le damier traité n'est pas significatif.
 
Analyse NITRACHECK des pétioles :
80 pétioles par modalité / 40 par bloc, répartis sur le rang / 5 mesures par échantillon :

  • Partie Bactériosol : 353 ,8 mg/ 1
  • Partie témoin : 349 mg/1

2 °) Vieux cabernet du pin, n° 1-5

Visuellement, une différence de vigueur marque les parties traitées et non traitées, avec un effet positif  "vigueur " sur les rangs Bactériosol .

 

Bactériosol a été épandu le 23/03/2 012 à une dose de 500 kg/ha.

 

Analyse NITRACHECK des jus pétiolaires :
80 pétioles par modalité,
40 par bloc, répartis sur le rang.
 
5 mesures par échantillon :

  • Partie Bactériosol : 74,8 mg/l
  • Partie témoin : 48 mg/l

 

Ici la variation de concentration = 54 % ce qui est largement significatif en faveur du BACTÉRIOSOL.

 

3°) Vieux cabernet du fond, n° 1-13 :

Non mesuré.

2 / ESSAI CHLOROSE SUR LA VIGNE AVEC LA SPÉCIALITÉ SOBAC : BACTÉRIOSOL BIO.

Directeur technique : Daniel PASQUET, Domaine de Maine La Dame, à Germignac (17).

ANALYSES :

2 types d'analyses sont pratiqués pour mettre en évidence un accroissement de vigueur et/ou un meilleur comportement face à la chlorose ferrique . Bactériosol a été épandu le 6/04/2012 à hauteur de 500 kg/ha.
 

analyse_2_etude_vini_viti_bio_graph_1.png

Pas de différence visuelle significative d'un bloc à l'autre

 

1°) Analyse  NITRACHEK (mêmes conditions que précédemment le 03/09/12).

 

  • Témoin : 13  mg/I.
  • Bactériosol : 14,4 mg/ I des conditions climatiques printanières.

 

Gain : + 10% , significatif malgré la faiblesse de ces résultats. La parcelle est nettement carencée en azote, vraisemblablement à cause des conditions climatiques printanières.

 

2°) Analyse foliaire  LCA : 60 limbes par modalité, 15 par bloc, prélevés le 10/09/2012 - Date d'arrivée : 11/09/2012

 

Technicien : Daniel Pasquet / Organisme demandeur : VINI VITI BIO

Menu : Analyse foliaire complète. 

 

analyse_2_vinitibio_graph_2.png

 

On note ici une augmentation de toutes les valeurs minérales et notamment le fer qui pane de 59 à 80 mg par kilo de MS ; cela reste encore inférieur aux valeurs de référence, (+135 ppm) mais la progression est de (80-59)/89 = 35,6%, ce qui est considérable.

CONCLUSION :

Dans tous les cas testés, l'emploi de Bactériosol Bio, apporte une amélioration de la nutrition, qui si elle n'est pas toujours visible à l'œil nu, en fonction du niveau nutritionnel de départ, se traduit cependant par des résultats analytiques supérieurs. 

 

La poursuite de ces expérimentations a été choisie à condition de se libérer des contraintes hydrique de printemps, devrait permettre de démontrer un effet cumulatif dans les conditions les plus difficiles. Pour ce faire, une application automnale sera choisie pour la prochaine campagne.