bandeau image
actus & rendez-vous

Actualités

Actualité
Jeudi 12 septembre 2019 - 14:00
Lanquetot
76210
Seine-Maritime
Comment répondre aux enjeux économiques actuels ?
Pourquoi ensemencer ses fumiers avec des micro-organismes ?

C’est en pays de Caux, que la SOBAC a organisé une rencontre entre producteurs, chez M Commare, utilisateur de la démarche SOBAC, Bactériolit/Bactériosol en vaches laitières.

 

Ils nous a exprimé son retour positif des points améliorateurs de l’atelier élevage : Ambiance du bâtiments, moins d’ammoniac, engendrant moins de problèmes sanitaires tels que la toux des veaux.

Moins de fièvres de lait, moins de problèmes de pattes, les vaches se délivrent mieux : que du positif en deux hivers sur les objectifs de l’élevage. C’est sur une coupe de 2 mètres aux champs que nous avons pu voir les effets de la structure du sol en ayant appliqué 70 kg de Bactériolit concentré pour deux ans versus fumier classique. Plus qu’une réponse du sol : 18,8 % de compaction en moins, 2,16 fois plus de vers de terre, 32 cm d’enracinement en plus pour la betterave, c’est plus de 3 000 tonnes de terre brassées par l’exploration racinaire. Beaucoup plus d’eau liée et pas de rupture hydrique grâce à l’utilisation de l’écosystème.

 

Au vu des conditions climatiques strictes la gestion de l’eau a son importance et nous avons pu le constater ce jour. Bien plus qu’un produit, c’est un outil, une démarche alliant performance et rentabilité.

 

Voir le compte-rendu complet du profil de sol commenté par un expert indépendant

Profil de sol SOBAC Earl Commare