bandeau image
actus & rendez-vous

Actualités

Actualité
Jeudi 04 juillet 2019 - 14:00
Bellevigne en Layon
49380
Maine-et-Loire
Rencontre en vigne dans le Maine et Loire
Quels résultats après 8 ans de concept SOBAC autour d'un profil de sol ?

chez M. Philippe GILARDEAU
Les Noues - THOUARCE - 49380 BELLEVIGNE EN LAYON

 

Philippe GILARDEAU a connu la SOBAC en 2012 par recommandation de son cousin. Il travaillait avec un autre système alternatif (car recherche dans échange sol plante) mais voyait son vignoble dépérir et les rendements devenaient irréguliers et plus faibles.

 

Les objectifs :

 

  • Redonner de la vie et de l’activité au sol.
  • Exploiter les potentialités du terroir.
  • Assurer un rendement correct avec une belle qualité.


Les observations :


Au niveau du sol :

-        La population de vers de terre a augmenté. Il l’a constaté lors du creusement des fosses

-        Les sols se travaillent plus facilement notamment dans les argiles qui ne sont pas toujours faciles à travailler.

-        La matière organique (sarments,feuilles…) se dégrade mieux du fait d’une meilleure activité bactérienne.


Au niveau du végétal :

-        La feuille est plus épaisse et semble plus résistante aux maladies.

-        La production est régulière depuis 2014.

-        Le ratio rendement / qualité est très satisfaisant.


Ses attentes futures :


-        Pouvoir diminuer de manière significative les produits phytosanitaires.

-        Une meilleure qualité du sol a-t-elle une incidence sur la maladie de l’ESCA ?
 

 

 

Philippe Gilardeau
Profil vigne SOBAC Gilardeau
Profil vigne SOBAC Gilardeau (49)

Les participants ont pu vérifier les observations de Philippe. L’analyse des fosses confirme l’impact qu’a l’écosystème dans la dynamique des sols, son équilibre, pH plus homogène (variation sur 2 m de 1.6 témoin / 0.4 C°côté BACTERIOSOL ), la circulation de l’eau et la porosité aération.

 

Ceci a été confirmé lorsqu’il a rebouché les trous. Côté BACTERIOSOL toute la terre est retournée dans le trou, côté témoin il a fallu évacuer 1 godet avant du tractopelle.

Téléchargez ici les résultats complets de l'étude de sol.

Annabel SERIN, ingénieur,  a expliqué comment le lien sol-plante (favorisé par les TMM) aidait à l’atteinte de l'objectif de réduction des produits phytosanitaires et la santé des plantes.

Valentin Gardie  a présenté les mesures comparatives en cours sur la parcelle et qui démontrent comment la vigne est en train de se construire.

Patrick FABRE a présenté comment les vignerons sont acteurs dans l’enrichissement de leur sol en carbone et qu’ils travaillent pour la planète.

La réunion s’est terminée autour d’un verre permettant d’apprécier le savoir-faire et les qualités de la production de Philippe GILARDEAU.