bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Témoignage
Benoit Auger, céréalier dans le Loir-et-Cher, utilisateur du Bactériosol depuis 2007
Benoit Auger
Bactériosol, c'est une assurance
Céréalier
2015
Thenay
41400
Loir-et-Cher

Culture/Production

Benoît Auger, 54 ans, est céréalier à Thenay (Loir-et-Cher).

Son exploitation : 123 hectares dont 35 ha de maïs semence, 45 ha de blé tendre, 15 ha d’orge et de colza, et un peu de maïs grain. Installé depuis 1991 sur l’exploitation familiale.

 

 

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis 2007) / Pour augmenter la fertilité des sols naturellement

Témoignage

" J’ai connu la SOBAC par le Groupement de Développement Agricole, il y a 8 ans. On avait fait une visite à l’usine de Bourré qui est à 6 kilomètres. Les maïs semences, ce sont des variétés très compliquées à produire et je me suis tout de suite dit que ça pouvait aider. 


Ce qui a retenu mon attention, c’est que c’était à base de produits naturels. Il faut pouvoir faire des diminutions d’intrants et ça m’a tout de suite intéressé de travailler différemment. 
J’ai aussi travaillé avec d’autres firmes qui m’ont fortement déçu mais ça m’a permis de mettre tout le monde en concurrence.

 

A un certain moment, j’ai vraiment remarqué qu’avec Bactériosol, on avait fait un rendement supérieur par rapport aux autres essais dans les mêmes conditions. La différence se fait essentiellement sur l’évolution de la matière organique et de la structure du sol.

 

Maintenant, tout le maïs semence est produit avec Bactériosol et cette année j’en ai mis sur les colzas et le blé. J’ai entraîné un collègue producteur à en mettre dans ses sables et il a remarqué un effet bénéfique. Plus les conditions sont difficiles, plus les effets sont importants.
Mes sols sont filtrants, l’enracinement s’est amélioré, ça veut dire que la structure du sol progresse.

 

Bactériosol, c’est une assurance


Tout ce que je fais aujourd’hui, c’est de l’avance que je prends. Avec 140 unités d’azote, je suis capable de faire des rendements. On essaie de se faufiler, de trouver la pratique culturale qui convient à notre personnalité et à nos  convictions profondes. Je suis persuadé d’être sur la bonne voie. D’ailleurs, mon collègue avec qui je partage le parc de matériel travaille aussi avec Bactériosol.

 

Avec la SOBAC, on échange beaucoup. J’ai un très bon relationnel avec le technico-commercial et la confiance s’est installée. C’est une fierté de se dire qu’on travaille pour l’avenir, pour la planète. J’essaie de trouver le bon compromis entre le Bio et le raisonné-raisonnable. "

 

Résultats

Il utilise du Bactériosol pour apporter une fertilisation naturelle sur les céréales.

 

  • Un rendement supérieur.
  • Meilleure évolution de la matière organique et de la structure du sol.
  • Meilleur enracinement.