bandeau image
icon-temoignage

Témoignages & résultats

Témoignage et résultats
Stade de Portet-sur-Garonne
Richard Blanchard et Philippe Scandiuzzi
Le résultat est surprenant
Responsable des terrains de sport et responsable des espaces verts de Portet-sur-Garonne.
2017
Portet-sur-Garonne
31120
Haute-Garonne

Culture/Production

Richard Blanchard, responsable des terrains de sport et Philippe  Scandiuzzi, responsable des espaces verts de la ville de Portet sur Garonne (31).

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis 2016) / Pour la fertilisation des terrains de sport.

TÉMOIGNAGE

 

 

Quelles ont été vos motivations du choix de l’utilisation de Bactériosol ?

 

" Nous avons décidé avec M. Philippe Scandiuzzi d’utiliser Bactériosol pour limiter l’engrais et l’usage de produits phytosanitaires. De plus, ayant une présence importante de pâturin annuel nous voulions également mesurer l’efficacité de Bactériosol pour le diminuer. Nous avions également pour objectif d’augmenter l’enracinement du gazon.
De plus, cette démarche répond à la volonté de la commune qui a pris des engagements de l’agenda 21 et donc de tendre vers une démarche environnementale. "

 

Qu’avez-vous constaté ?

 

" A ce jour, nous constatons une bonne esthétique, une bonne densité, le pâturin est en forte diminution. J’avais prévu un passage d’engrais en juin pour l’esthétique mais je n’en ai pas eu besoin, le résultat est surprenant, je n’ai apporté que 30 unités d’azote contre 120 à 150 unités à cette date habituellement.
D’autre part, chaque année nous faisions un traitement de Milfal® (traitement contre la fusariose estivale) qui a été réalisé sur le stade témoin et que nous n’avons pas fait cette année sur le stade Bactériosol car cela n’était pas nécessaire.

 

Au niveau du sol, avant j’avais deux couches de couleur différente et il ne se tenait pas, aujourd’hui, la couleur du sol est devenue uniforme et marron. De plus, les joueurs se sont rendus compte que le terrain est plus souple. Je constate une amélioration de la densité racinaire et donc une pelouse qui s’arrache beaucoup moins.
J’ai également constaté que le sol est plus frais et qu’il garde la fraîcheur plus longtemps, ce qui m’a conduit à réduire le nombre d’arrosages, je suis passé de 3 à 2 arrosages par semaine. Ce qui m’a permis d’avoir suffisamment d’eau pour arroser l’ensemble de mes terrains. "

 

Résultats

Il utilise du Bactériosol collectivités depuis 2016 pour fertiliser les terrains de sport et espaces verts de la ville.

 

  • Meilleure esthétique et densité.
  • Pâturin en forte diminution.
  • 30 unités d’azote contre 120/150 unités habituellement.
  • Terrain plus souple (confirmation des joueurs).
  • Amélioration de la densité racinaire et donc pelouse qui s’arrache beaucoup moins.
  • Le sol est plus frais et garde la fraîcheur plus longtemps => réduction du nombre d'arrosage (de 3 à 2/semaine).
  • Économie de 1 632 m3 d’eau rien que pour un seul terrain.
  • Plus de passage de produits phytosanitaires.
  • Réduction des coûts de fertilisation (avant : 2 435 € et avec Bactériosol : 1 332 €).