bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Témoignage
Jean Pierre Eymeric, éleveur d'ovins viande, céréalier et arboriculteur dans les hautes Alpes, utilisateur des solutions SOBAC.
Jean-Pierre Eymeric
Une Meilleure Appétence De L’herbe
Éleveur ovins viande / céréalier / arboriculteur
2017
Méreuil
05700
Hautes-Alpes

Culture/Production

Jean-Pierre Eymeric (Gaec Du Plan Du Buech) est éleveur d'ovins viande, céréalier et arboriculteur à Méreuil (Hautes-Alpes). Son exploitation c'est :

- 60 hectares dont 25 ha de céréales et le reste en prairies naturelles et artificielles. - 2 hectares d’arboriculture en pommes Golden.  - 450 brebis

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis 2008) / Pour augmenter la fertilité des sols naturellement.
  • Bactériolit (depuis 2008) / Pour valoriser les effluents d'élevage.

Témoignage

Si ses brebis se portent mieux et apprécient la qualité de l’herbe aujourd’hui, Jean-Pierre Eymeric a aussi noté des progrès sur ses pommiers qui produisent des Golden à la chair plus ferme et qui se conservent mieux.

" J’ai connu la SOBAC par le père d’une commerciale. Une réunion a été organisée dans le secteur avec quelques agriculteurs qui étaient dans le concept et qui ont témoigné. 
J’avais un souci au niveau de la décomposition des fumiers dans les prairies naturelles. On le retrouvait d’une année sur l’autre dans le foin. C’était un vrai problème.


Dès que j’ai mis du Bactériolit, il y a cinq ans, l’ambiance s’est améliorée dans les bergeries, il y avait beaucoup moins d’émanations d’ammoniac surtout dans la bergerie qui était mal ventilée. 
Quand on a sorti le fumier, le chargeur pénétrait mieux dans la motte qui était plus friable. Quand on l’a épandu, on a vu la différence. Il est de meilleure qualité et on couvre plus de surface. Il est mûr plus tôt. Directement en sortant de la bergerie, il s’est délité de façon incroyable.
Au niveau de la décomposition du fumier, j’ai pu comparer avec un voisin cette année, avec deux parcelles voisines. Chez moi, le fumier avait été complètement digéré par le sol alors que chez lui, il en restait.

 

Ce concept agit sur la résistance au gel

 

L’herbe n’est plus très grande mais elle est plus drue, plus fournie. Et j’ai remarqué une meilleure appétence de l’herbe avec des brebis qui pâturent mieux les prairies naturelles.  Il y a beaucoup moins de refus
Sur les prairies, les changements sont assez nets. Il y a beaucoup plus de légumineuses, de trèfle, de vesce. Le foin est meilleur même si l’herbe monte moins haut. 

 

Je suis en ovins viande et sur la qualité il y a plein de facteurs qui entrent en jeu. 
En arboriculture, je suis persuadé que ce concept agit sur la résistance au gel des bourgeons, des jeunes fruits. Je l’ai constaté cette année. 

 

Au niveau des fruits, les pommes sont moins fragiles, leur chair est plus ferme.

 

Ce sont les cueilleurs qui me le disent. Ils constatent qu’elles sont plus faciles à récolter et qu’elles ont une meilleure conservation. 
Le passage en bio me trotte forcément dans la tête car avec la SOBAC, je n’en suis plus loin, j’ai encore un cap à passer au niveau des céréales mais je pense vraiment être sur la bonne voie ".

Les techniciens de coopérative n’ont pas compris que je sorte du conventionnel.  Moi, je suis soulagé d’être sorti du chimique. 
La santé est un argument aujourd’hui et il faut penser aux générations futures. Il ne faut pas faire n’importe quoi ".
 

Résultats

Il utilise du Bactériosol pour apporter une fertilisation naturelle sur ses pommiers et céréales et aussi du Bactériolit pour valoriser les fumiers.

 

  • Meilleure ambiance dans les bergeries : beaucoup moins d’émanations d’ammoniac.
  • Un fumier plus friable, de meilleure qualité et qui permet de couvrir plus de surface et qui est mûr plus tôt.
  • Meilleure résistance au gel.
  • Une herbe plus drue, plus fournie.
  • Meilleure appétence de l'herbe, beaucoup moins de refus.
  • Dans les prairies, il y a beaucoup plus de légumineuses (trèfle, vesce...)
  • Les pommes sont moins fragiles, leur chair est plus ferme et ont une meilleure conservation.