bandeau image
icon-temoignage

Témoignages & résultats

Témoignage
Laurent Bourges , maraîcher et arboriculteur dans la Dordogne et utilisateur de Bactériosol (24)
Laurent Bourges
Je ne ferai pas marche arrière
Maraîcher et arboriculteur
2015
Capdrot
24540
Dordogne

Culture/Production

Laurent BOURGES, maraîcher et arboriculteur depuis 1989 à Capdrot (Dordogne). Son exploitation : 42 hectares SAU dont 5 ha vergers de pruniers, 3 ha d’asperges, 5 ha de vergers de châtaigniers et le reste en prairies et autres cultures.

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis 2009) / Pour la fertilisation naturelle des asperges , pruniers , châtaigniers.

TÉMOIGNAGE

 

Que ce soit en prunes ou en asperges, Laurent Bourges a vu ses rendements augmenter depuis qu’il est dans le procédé SOBAC. En plus, en vente directe, les retours sur la valeur gustative de ses asperges sont unanimes.

 

" Je suis venu à la SOBAC par affinités avec la commerciale… Je la connaissais quand elle était technicienne dans la châtaigne. Je marche dans un premier temps à l’affectif. Après, c’est par conviction naturelle. Je voulais être le moins possible dépendant d’un négociant classique. 
Le Bactériosol, c’est comme l’homéopathie pour l’être humain. Il faut y croire pour démarrer et ça marche. 
En asperges je travaille beaucoup avec du fumier. En pruniers, je n’emploie plus de chimique depuis 20 ans. Avec la pensée unique de l’agriculture, en maraîchage et fruitiers,  vous êtes à des doses préconisées de 180 à 200 unités, voire plus. 
Ma première réflexion a été par rapport au compactage des sols. Ici, on est en sols plutôt légers mais battants. Ils se compactent facilement notamment en maraîchage sur les asperges où c’est très pénible.

 

Là, il y a vraiment un impact sur la structure 


En asperges, on regarde beaucoup le cheminement des racines. On fait des profils, des coupes de sol, on voit où vont les racines, on mesure le compactage et on voit pas mal de choses. En plus, je suis allé à des journées profil avec la SOBAC sur d’autres structures et c’est vraiment parlant.


L’agriculture c’est le compromis entre plusieurs facteurs. Le Bactériosol participe à cet équilibre. Ça joue sur l’enracinement, sur la vitesse de l’implantation de l’enracinement. Si on a un meilleur enracinement, automatiquement on a une meilleure résistance à l’eau. Je fais très attention à la qualité car je fais de la vente directe. Ce sont les clients qui me disent qu’il y a un cru, qu’elles ont un goût meilleur que d’autres. Je suppose que ma façon de travailler y contribue. On a autant de retombées positives sur la qualité que sur le rendement, le volume. 

En prunes, les rendements verts et secs sont très bons. On a légèrement augmenté nos rendements et

 

 On atténue les aléas climatiques 

 

J’ai le sentiment de ne plus abîmer les sols. Si vous voulez détruire un sol, vous mettez de l’engrais chimique et du désherbant. Là on est certain du résultat.
On est moins tributaire des aléas climatiques d’une année à l’autre. Avec de l’engrais chimique il faut être systématique, c’est toujours sous perfusion. Avec des systèmes comme le Bactériosol, même si une année on ne mettait rien, on passerait sans problème. On atténue tous les aléas climatiques que ce soit  sécheresse ou excès d’eau.

 

On améliore en plus les résistances aux maladies

 


Au niveau maladies, on en a beaucoup moins. En traitement de végétation que ce soit en pruniers ou en asperges, j’interviens très peu.  
Je pense qu’on est avant-gardistes. J’espère apporter ma pierre à l’édifice mais c’est une goutte d’eau dans l’océan. Je me sens infiniment petit. 
Je veux maintenir et faire évoluer ce système qui me va bien. Je ne ferai pas marche arrière, quoi qu’il en soit. 
Si la SOBAC est invitée à la Cop 21, c’est qu’elle est reconnue en hauts lieux par quelques éminences grises… ça aussi, ça me conforte ".
 

Résultats

Utilisateur de Bactérisol (depuis 2009), afin de fertiliser naturellement ses asperges , pruniers et ses châtaigniers. 

 

  • Valeur gustative. 
  • Impact sur compactage des sols.
  • Meilleur développement racinaire.
  • Amélioration de la qualité.
  • Meilleur travail des sols.
  • Moins de stress et de maladies.