bandeau image

Marcel Mézy Technologies ®


La maîtrise des micro-organismes au bénéfice
de la santé de la Terre et des hommes

Marcel Mézy est un autodidacte. Il y a une trentaine d'années, ce paysan de l'Aveyron,
doté d'un sens aigu de l'observation de la nature, s'est penché sur le fonctionnement du sol
et plus particulièrement sur la formation naturelle de l'humus.
Ses longues recherches ont donné naissance à un concept de fertilisation unique,
basé sur l'action des micro-organismes.

 

Marcel Mézy

 

Une découverte qualifiée de "3ème révolution agricole" par le professeur Marcel Mazoyer*, assise sur 30 années d'expérience

Basé à l'origine sur l'observation des processus de la nature, le concept inventé par Marcel Mézy est unique. Par la maîtrise et la compréhension du fonctionnement des micro-organismes, il permet l'humification de toutes formes de matières organiques et de développer rapidement la production d'humus sur tous les types de sols, mais aussi sous tous les climats.
Qualifié de " Troisième révolution agricole " par le professeur Marcel Mazoyer, le concept de fertilisation Marcel Mézy permet aujourd'hui à des milliers d'agriculteurs, de pratiquer une agriculture d'avenir conjuguant santé de la terre, rendements et qualités sanitaires des productions.

bacteriosol

*MARCEL MAZOYER : Ingénieur agronome, forestier et expert en économie agricole, professeur à l'Université PARIS XI, rédacteur en chef du dernier Larousse agricole, professeur émérite de développement agricole à l'Institut National Agronomique Paris-Grignon. Il a été chef du département d'économie et de sociologie rurale de l'INRA (1972-1975) et président du Comité du programme de la FAO (1983-1993).

La fertilité et l'autonomie alimentaire pour tous, en passant par la spectaculaire fixation du carbone et la réduction de la salinité en terres arides

terre paysan

En redonnant naturellement à la terre son pouvoir fertile, cette invention peut installer la vie rapidement et partout, favorisant ainsi le maintien des hommes dans leur milieu naturel tout en préservant leur santé et celle de la terre. Elle est aujourd'hui une des grandes solutions face à la baisse inquiétante de la fertilité mondiale et aux problèmes environnementaux engendrés depuis plus d'un demi-siècle par les pratiques agricoles et les agressions naturelles des sols.
Ses capacités à fixer le CO2 en font un véritable acteur luttant contre le changement climatique. Fondé sur le " bon sens paysan " ces technologies permettent à l'homme de retrouver ses droits et sa place dans son milieu naturel.

 

Utilisée par des milliers d'agriculteurs en Europe

 

Depuis 1992, grâce aux technologies Marcel Mézy, la société SOBAC* propose aux agriculteurs une alternative aux pratiques de l'agriculture conventionnelle. Ils sont aujourd'hui plusieurs milliers à avoir tourné la page du chimique en ayant le sentiment profond d'avoir retrouvé le " bon sens paysan ". En fertilisant leur terre différemment, ils avouent majoritairement avoir retrouvé une certaine fierté en travaillant plus proprement pour nourrir les hommes. Leurs résultats économiques et agronomiques prouvent qu'il est possible de produire en conjuguant quantité et qualité tout en respectant l'environnement

*Fondée en 1992, la société SOBAC commercialise les technologies Marcel Mézy sous les marques déposées BACTÉRIOSOL®, BACTÉRIOLIT®,BACTÉRIOMÉTHA®, QUATERNA® dans les secteurs de l'agriculture, du jardinage et des collectivités. Dès 1998, la SOBAC est citée par l'ADEME (Agence de l'Environnement et la Maîtrise de l'Energie) dans son guide "Conception de produits et environnement, 90 exemples d'éco-conception" où elle figure comme seul produit pour l'agriculture et les plantes.

 

Découvrez via cette vidéo, ci-contre, le fonctionnent des Technologies Marcel Mézy :

 

" Aujourd’hui, à l’échelle de la planète pratiquement tous les sols cultivés ont perdu de leur fertilité. Entrainant érosion, tassement et asphyxie. En effet, l’humus, élément du sol qui permet de retenir les nutriments et l’eau, est souvent dégradé.

 

On doit alors rajouter davantage d’eau et d’éléments nutritifs pour permettre la croissance des plantes, ce qui occasionne des coûts importants et produit des effets néfastes sur l’environnement, notamment l’air et l’eau.
Les technologies inventées par Marcel Mézy, que SOBAC commercialise, permettent de produire cet humus et donc d’améliorer l’état et le fonctionnement du sol, tout en respectant l’environnement et même en luttant contre le réchauffement climatique. "
 

RETROUVEZ PLUS D'INFOS SUR WWW.MARCEL-MEZY-ENVIRONNEMENT.COM