bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Témoignage et résultats
Myriam et Philippe MARTIN, arboriculteurs BIO
Myriam et Philippe Martin
La qualité du fruit et sa conservation sont exceptionnels et en irrigation, mes économies sont de l'ordre de 40 %
Arboriculteurs bio
2021
Fauille
47400
Lot-et-Garonne

Culture/Production

Myriam et Philippe Martin sont arboriculteurs bio dans le Lot et Garonne.

Leur exploitation : 70 ha dont 9 ha de kiwis, 1 ha de prunes reine claude dorées, 0,7 ha de framboises, 0,4 ha de raisins de table, 0,3 ha de prunes d’ente. 59 ha en céréales (tournesol, lentilles, soja, blé, luzerne porte-graines).

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis 2015) / Pour augmenter la fertilité des sols naturellement.
  • Quaterna Plant (depuis 2015) / Support de culture pour une parfait réussite des plantations
0

Témoignage

Si les kiwis sont en bio depuis 11 ans c’est maintenant toute l’exploitation qui a fait sa conversion. Philippe Martin a adopté il y a cinq ans BACTÉRIOSOL et se tourne maintenant vers le QUATERNA Plant après avoir constaté un « démarrage incroyable» sur les pruniers.

Myriam et Philippe Martin, arboriculteurs bio

 

« Nous avons fait appel à la société SOBAC il y a cinq ans après qu’un ami utilisateur du concept nous ait dit qu’il se passait quelque chose sur son verger. Nous avons donc fait des essais sur kiwis avec BACTÉRIOSOL à 300, 600 et 850 kg/ha (nous avons gardé un témoin sans BACTÉRIOSOL) et avons fait, pendant deux ans, des récoltes séparées afin d’organiser des dégustations à l’aveugle. Tout le monde a été unanime : c’est le dosage à 600 kg/ha qui apporte le meilleur équilibre acide/sucre, c’est aussi le retour que nous avons de nos clients.

 

 

L’ARRÊT TOTAL DES TRAITEMENTS À BASE DE CUIVRE

Depuis la création du verger nous travaillons avec des sondes capacitives, qui nous ont permis, en 5 ans d’utilisation de BACTÉRIOSOL, d’économiser environ 40 % d’eau d’irrigation. Dans cette continuité, nous avons opté pour une diminution d’apport en azote, l’arrêt total des traitements à base de cuivre (le dernier en avril 2016 après un orage de grêle) et n’avons pour autant, pas plus de bactériose. Nous utilisons à la plantation, en plus du BACTÉRIOSOL, QUATERNA Plant pour une meilleure reprise racinaire. Notre objectif étant de préserver le système immunitaire de la plante, d’améliorer la santé de la terre et du vivant, en passant par l’amélioration du sol et de sa vie biologique.

 

UN MEILLEUR SYSTÈME RACINAIRE

 

Au vu des conditions climatiques de cueillette en 2019, nous avons pu constater lors du passage du matériel de récolte une meilleure portance de nos sols. Nous avons souhaité faire une journée portes ouvertes fin septembre 2020 avec un profil de sol comparatif pour mieux appréhender le concept BACTÉRIOSOL : créateur d’humus. Nous avons pu alors constater et du coup, nous conforter dans notre choix, à savoir 3 fois plus de vers de terre au m2 , 3 fois plus de porosité, 3 fois moins de compaction, un système racinaire plus dense et plus profond, et un pH identique sur tous les horizons. Le passage en Agriculture Biologique n’a jamais impacté notre rendement ; par contre, depuis que nous utilisons BACTÉRIOSOL nous avons considérablement gagné en qualité gustative et en conservation de nos fruits. »

 

RÉSULTATS ÉCONOMIQUES DE MYRIAM ET PHILIPPE MARTIN, ARBORICULTEURS

1. LE CONTEXTE 

 

Depuis 2015, Myriam et Philippe pratiquent une nouvelle démarche d’autonomie grâce à l’accompagnement de la société SOBAC. Nous avons réalisé une simulation économique sur une parcelle de kiwis de variété Hayward®, plantée en 2004, sur une surface de 2.2 ha (soit 660 pieds/ha).

 

2. ÉVOLUTION DU SYSTEME ENTRE 2012 ET 2020*

 

* 2012 à 2015 avant SOBAC et de 2016 à 2020 avec SOBAC

** Hors eau système anti-gel

*** Charges équivalentes mais un gain de 1 600 kg x 2 €/kg (prix hors verger) = 3 200 € de CA/ha + économie d’eau et de traitement) soit 3 000 € de marge en plus par ha

 

3. ÉVOLUTION DES RENDEMENTS ENTRE 2012 ET 2020*

 

 

BACTÉRIOSOL, un investissement pour la productivité qualitative de vos vergers et votre rentabilité

Résultats

  • Meilleure conservation et qualité organoleptique des fruits
  • Arbres en meilleure santé
  • Économie d’arrosage - 40 %
  • Meilleure portance des sols