bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Résultats
céréales
Résultats technico-économiques en céréales sur 7 ans _ Compte rendu de plateforme
2022
En travaillant avec SOBAC, les marges brutes sont améliorées sur l’ensemble de la rotation depuis 2015
Vieuvicq
28120
Eure-et-Loir

Optimiser la diminution d’azote et la gestion des produits phytosanitaires grâce à l’utilisation du BACTÉRIOSOL en rotation céréalière. Les réductions de doses, aussi bien en engrais qu’en produits phytosanitaires (fongicides), se font par une diminution de la dose à chaque passage (hors premier passage) et non une diminution du nombre de passages. Les herbicides ne sont pas concernés par l’expérimentation.  

 

Résultats orge brassicole 2021

 

ITINÉRAIRE TECHNIQUE :

Céréales

* Précédent : Blé
* Semis : 22/10/2020, variété Etincel
* Désherbage : Fosburi® (0,55 l) 04/11/20, Avadex® (2 l/ha) 20/10/20
* Fongicides : Vacciplant® (0,5 l/ha) 20/04/21, Yoneero® (0,5 l/ha) + Twist® 500sc (0,1/ha) 07/05/20
* Insecticides : Lambdastar® (0,074 l/ha) 04/11/20
* Régulateur : Cerone® (0,3 l/ha) 18/05/21

* Modalité TÉMOIN - Engrais
Engrais de fond PK : 0/21/17 à 300 kg/ha Azote (80 %) : 160 uN
- Ammonitrate 27 (185 kg /ha) le 24/02/2021
- Azote liquide 390 (280 l/ha) le 23/03/2021

 

 

* Modalité SOBAC - BACTÉRIOSOL Concentré

Printemps (100 kg/ha) le 04/03/2021

 

 

 

 

 

RÉSULTATS TECHNIQUES ORGE BRASSICOLE 2021 :

 

 

BILAN DES RÉSULTATS SUR 7 ANS (2015 - 2021) :

Les essais de réduction ont été mis en place depuis 2015 à l’EARL du Buisson, en voici le bilan :

ROTATION

 

 

 

MODALITÉS


- TÉMOIN : apport de PK, de chaux et 100 % de fongicides.
- BACTÉRIOSOL : pas d’apport de PK, ni de chaux, réduction des fongicides de 50 % et apport de BACTÉRIOSOL Concentré à 100 kg/ha.
- Les apports de 100 % d’azote correspondent à la référence du secteur et n’ont été testés qu’entre 2019 et 2021.
- Les marges sont calculées sur les prix réels des engrais et céréales de chaque année.
- La bonification bas carbone n’est pas prise en compte

 

En travaillant avec SOBAC, les marges brutes sont améliorées sur l’ensemble de la rotation depuis 2015.

 

RENDEMENTS DES COUVERTS 2021 :

Semis le 16 août 2021 :
- Tournesol fourrager : 3,5 kg/ha
- Phacélie : 2 kg/ha
- Féverole : 25 kg/ha
- Pois fourrager : 20 kg/ha
Pesée le 1er novembre 2021


* Les apports d’engrais et de BACTÉRIOSOL ont été appliqués sur la culture d’orge précédente.

L’apport de BACTÉRIOSOL au printemps sur l’orge a permis de développer le potentiel de la culture en réduisant les apports d’engrais. Les améliorations de la fertilité biologique des sols ont aussi profité au développement des couverts implantés en augmentant la production de biomasse.
BACTÉRIOSOL a donc assuré la réussite des couverts et augmenté leurs rendements en matière sèche. Avec davantage de biomasse c’est aussi davantage d’éléments fertilisants pour le sol et pour la culture suivante.
Ceci apporte un moyen supplémentaire pour la réduction des intrants ainsi que de nombreux avantages agronomiques.

CONCLUSION :

Le concept SOBAC, via l’utilisation de BACTÉRIOSOL permet une amélioration du fonctionnement biologique des sols garantissant ainsi une augmentation du complexe argilo-humique et une amélioration des échanges sol-plantes.
Ces améliorations favorisent une nutrition efficace et équilibrée à la plante, permettant alors aux cultures d’exprimer au mieux leur potentiel de production et de qualité et ce, sans recours aux engrais phospho-potassiques et en réduisant significativement les apports d’azote et de produits phytosanitaires.

 

L’usage de BACTÉRIOSOL améliore le développement des couverts et ainsi la production de biomasse. Cette biomasse en plus permettra un stockage supplémentaire de carbone et apportera les éléments nécessaires à la réussite de la culture suivante.
BACTÉRIOSOL est donc un outil qui permet d’améliorer la marge brute et donc la rentabilité des exploitations. Il permet, en outre, de répondre aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui en réduisant les apports de produits phytosanitaires mais aussi les apports d’engrais et donc, indirectement, l’empreinte carbone des exploitations.
La méthode SOBAC’ECO-TMM du label Bas-Carbone permet le calcul des crédits carbone qui seront vendus à des financeurs.

=> Intérêt de mesurer les résultats technico-économiques sur la durée (plusieurs années).