bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Témoignage et résultats
GRÉGORY VIGOUROUX, viticulteur
Grégory Vigouroux
« Une carte maîtresse en plus dans mon jeu »
Viticulteur
2022
Saint-Michel-de-Fronsac
33126
Gironde

Culture/Production

GRÉGORY VIGOUROUX est Chef de culture, maître de chai.

L'exploitation viticole : SCEA vignoble Famille Robert à Saint-Michel de Fronsac (Gironde);  30 hectares de vignes dont 80 % en Merlot, 5 % en Malbec et 15 % en Cabernet.

Produit/Usage

  • Bactériosol concentré (depuis ) / Pour augmenter la fertilité des sols naturellement.
0

Témoignage

Grégory Vigouroux, ancien chef de culture chez Stéphane de Renoncourt, a repris en main un domaine en pleine restructuration, à Saint-Michel de Fronsac. Une aventure qui le passionne et qu’il mène avec SOBAC.

« J’ai rapporté le BACTÉRIOSOL de chez Stéphane de Renoncourt, vigneron-consultant qui conseille 160 Châteaux dans le monde entier, chez qui j’étais chef de culture dans son Domaine de l’A, en Côtes de Castillon. Quand je l’ai quitté pour rejoindre Georges Antoine Robert qui restructurait complètement son domaine, j’ai eu envie de reprendre l’expérience commencée avec la SOBAC. Ici, il y a des secteurs plus fatigués que d’autres et j’ai toujours eu à l’esprit l’idée qu’il y a une cagnotte dans la terre que nous n’utilisons pas, qu’il est possible de rendre assimilables certains éléments.

 

J’ai commencé par dix hectares en travaillant à fortes doses pour traiter les viroses qui affectent la productivité et la longévité des ceps.

 

La vigne résiste beaucoup mieux, elle est plus verte sur les parties virosées

 

C’est globalement plus joli à l’œil. Le bois est plus joli, plus marron. La maturité se fait mieux. Je vais attaquer la troisième saison avec BACTÉRIOSOL et j’ai le sentiment de prolonger la vie sur certaines parcelles. Nous réussissons à inhiber la maladie.

 

Je peux déjà affirmer que la vie microbienne a augmenté dans le sol, il y a beaucoup plus de vers de terre. Les sols sont plus souples. Quand on influe sur la vie microbienne, on impacte forcément la structure même du sol. Le BACTÉRIOSOL entre dans une philosophie beaucoup plus large. C’est comme quand on joue aux cartes, plus on en a de cartes maîtresses, mieux c’est. C’est un facteur de plus qui me permet d’aller vers une maturation optimale. Ce que je veux aujourd’hui, c’est que ça continue à m’apporter la même chose que lors des deux premières années.

 

Si la vigne est plus équilibrée, le raisin sera au final plus équilibré. Je suis tout le temps à la recherche de cet équilibre si fragile. Il me faut de la qualité mais il me faut aussi du volume. Le but du jeu c’est de conjuguer ces impératifs. Ça nous oblige à prendre des risques mais au final ça paie.

 

La SOBAC entre dans cette quête d’harmonie

 

Mon employeur, Georges Antoine Robert, aimerait aller vers le bio alors que moi, je préfère être comme le Bio mais sans l’étiquette. Je veux pouvoir ne rien m’interdire en cas d’urgence afin de ramener une récolte saine et acceptable en volume.

 

Le vignoble est en pleine restructuration et c’est passionnant d’avoir un tel champ d’investigation. Le BACTÉRIOSOL entre totalement dans cette perspective, au même titre que les méthodes alternatives à base d’hormones que nous explorons pour traiter l’Eudémis et le Cochylis, le ver de la grappe, sur le principe de la confusion sexuelle afin d’éviter la reproduction des insectes.

 

A moyen terme, je suis persuadé que nous aurons plus d’expression de terroir, un vin plus fluide. La qualité du raisin va continuer à s’améliorer. Nous allons vers un vignoble qui va être plus que sympathique.

 

Ce qui m’intéresse avant tout, c’est la bonne santé du végétal. Une vigne doit durer longtemps et si on l’économise, elle sera robuste, jolie et saine. C’est dans les vieilles vignes qu’il y a le plus l’expression du fruit. Mes méthodes de travail vont dans ce sens, et la SOBAC entre dans cette quête d’harmonie.

 

Résultats

  • Résistance accrue de la vigne
  • Meilleure maturité
  • Résistance aux maladies
  • Augmentation de la vie microbienne
  • Amélioration de la souplesse et de la structure es sols.
  • Meilleur équilibre de la vigne = harmonie