bandeau image
actus & rendez-vous

Actualités

Actualité
Mercredi 02 décembre 2020 - 10:00
Lioujas
12740
Aveyron
NEWSLETTER - SOBAC - DECEMBRE 2020
Autonomie, santé et rentabilité

SOBAC – VALORISATION DES EFFLUENTS

fumiers
BACTÉRIOLIT
BACTÉRIOLIT

BACTÉRIOLIT est un additif de compostage 100% naturel qui se présente sous forme de poudre et qui s’épand sur les effluents (fumiers, lisiers, digestats, déchets verts) afin de transformer rapidement la matière organique en humus. Il permet donc de valoriser les effluents en améliorant leur valeur agronomique et fertilisante et augmente leur efficacité notamment en réorganisant les formes d’azote qu’ils contiennent. Grâce au BACTÉRIOLIT, les éléments minéraux contenus dans les engrais de ferme et composts se fixent sur le complexe argilo-humique et sont restitués naturellement aux plantes de manière équilibrée. La plante auto-gère donc son alimentation.

 

Il a un rôle asséchant qui permet d’avoir des litières et des composts plus faciles à travailler et à épandre. De plus, il a le pouvoir de réduire les dégagements d’azote ammoniacal et donc les odeurs en bâtiments préservant ainsi le bien-être et la santé de tous (animaux, agriculteurs, voisinage). De nombreux agriculteurs utilisateurs constatent une baisse significative des frais vétérinaires. De même pour les jardiniers, BACTÉRIOLIT réduit les mauvaises odeurs des composts. Le BACTÉRIOLIT est aussi pratique d’utilisation pour l’agriculteur puisqu’il peut être épandu dans les bâtiments même en présence des animaux et de même, le pâturage est possible très rapidement après épandage des effluents ensemencés au BACTÉRIOLIT.

1. ETUDE ÉCONOMIQUE : MESURER L’AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ GLOBALE DE L’EXPLOITATION À PARTIR DES DONNÉES COMPTABLES ET DES MESURES DE L’ÉLEVEUR.

 

Frédéric et Angélique ROZIER, GAEC de la Grange blanche à Briennon (Loire) FRANCE 216 hectares dont 15 de céréales, 10 ha de prairies temporaires et le reste en prairies naturelles 150 vaches charolaises et 40 génisses de renouvellement. Utilisateurs des solutions SOBAC depuis 2014 Témoignage recueilli à l’automne 2016

À la suite des analyses comparatives de fourrages réalisées en 2015 sur une même parcelle de prairie naturelle coupée en deux, avec un témoin : fumier non traité 30 unités d’azote et un côté fumier ensemencé avec BACTÉRIOLIT, avec un rendement équivalent, il a été possible de mesurer l’autonomie en production laitière et viande.

 

OBJECTIFS : 

 

  • Améliorer l’aspect sanitaire de l’élevage

  • Améliorer la qualité des fourrages

  • Arrêter les engrais minéraux

  • Gagner en autonomie

  • Valoriser leurs effluents et le potentiel de leur sol

  • Gagner en rentabilité

Calculs théoriques basés sur un rendement moyen de 6 T MS /ha :

Calculs théoriques

Autonomie en PDIN avec le foin SOBAC : + 48 g/kg MS soit + 288 kg PDIN / ha Sachant que 1 kg de soja 48 brut = 331 g de PDIN, pour obtenir la même valeur avec le foin témoin :

 

1. Le foin SOBAC permet une économie de 870 kg de soja /ha

 

2. Soit une économie de 339 €/ha (prix de base : 390 €/T)

La production laitière permise par hectare est plus importante avec les fourrages SOBAC, grâce à un meilleur équilibre du sol, permettant ainsi de nourrir davantage de veaux avec un lait de qualité. Un veau bien nourri dès le départ et dans un milieu sain, possèdera une bonne immunité et un bon microbiote, et sera ainsi en meilleure santé, contribuant au gain de productivité.

2. NOMBRE D’UGB PERMIS/ha

Pour une vache de 650 kg (poids de carcasse de 450 kg), objectif de 1 200 g / jour, sur un engraissement de 150 jours Les besoins sont de : 11,2 UFV/jour/UGB et 1120 PDI/jour/UGB soit 1 680 UFV/UGB et 168 000 PDI/ UGB pour 150 jours d’engraissement

NOMBRE D’UGB PERMIS/ha

Plus les fourrages sont équilibrés et riches en minéraux plus le GMQ permis est conséquent. Ici, l’éleveur gagne entre 0,57 et 1,71 UGB permis/ha avec les UF et PDI mesurés côté SOBAC. Ainsi, il gagne en autonomie face aux aléas climatiques qui peuvent affecter les stocks mais il a aussi la possibilité d’augmenter le nombre d’UGB / ha selon ses objectifs.

3. GAIN ECONOMIQUE PAR KG DE VIANDE AVEC UN MEME TEMPS :

Gain économique par kg de viande avec un même temps

-> L’amélioration de l’ambiance du bâtiment et du milieu sanitaire favorise une meilleure santé des animaux.

 

-> Meilleur démarrage des veaux grâce à l’amélioration de l’ambiance du bâtiment et à la qualité et quantité de lait produit par la mère à partir des fourrages de l’exploitation produits avec BACTÉRIOLIT - BACTÉRIOSOL.

-> Meilleure efficience de la ration : la ration des broutards étant identique avant et après SOBAC, elle est beaucoup mieux valorisée via la qualité des fourrages autoconsommés et donc permet de produire plus de viande avec la même quantité d’aliments.

Les avantages avec SOBAC