bandeau image
icon-temoignage

Témoignages et résultats

Résultats
Journée technique avec résultats agronomiques et économiques à l'EARL de la Meltaie.
Résultats économiques et agronomiques en vaches laitières.
2019
Côté engrais il commençait tout juste à se dégrader alors que coté Bactériosol il ne restait plus que l’étiquette !
La Meltaie
53380
Mayenne

Le jeudi 6 juin 2019, la société SOBAC a proposé une journée portes ouvertes chez Sylvain Lhuissier, EARL de la Meltaie à St Hilaire du Maine en Mayenne.

Environ 130 personnes ont répondu présent pour venir découvrir la mise en place du concept SOBAC dans sa globalité (sol / alimentation / rentabilité) sur l’exploitation. En effet depuis 3 ans, l’agriculteur qui nous recevait à fait évoluer son exploitation laitière vers une autonomie maximale en supprimant les apports d’engrais, en valorisant au mieux ses effluents d’élevage et introduisant des cultures protéinées (méteils, prairies dix plantes, luzerne).

 

Le matin, en salle, nous avons regardé l’évolution de son système et l’impact sur les résultats technico-économiques. En seulement 3 ans d’application du concept SOBAC il a diminué par deux la quantité d’aliment utilisée sur l’exploitation tout en maintenant sa performance de production. Le coût alimentaire aux 1000 l a diminué de 80 € sur la période et il a donc amélioré la rentabilité de son exploitation.

 

20190606_jpo_earl_de_la_meltaie_3.jpg

 

L'après-midi, 3 ateliers ont été proposés; un premier sur le thème du carbone et l’impact des technologies Marcel Mézy,  notamment pour s’intégrer sur le marché du carbone.


Sur le second atelier, un profil de sol comparatif était présenté de façon à mesurer l’évolution des sols après 3 années d’utilisation du Bactériosol / Bactériolit et enfin sur le troisième atelier, une collection fourragère a été semée avec différents mélanges prairiaux, méteil, orge…avec deux modes fertilisation différents. D’un côté, une fertilisation minérale a été apportée et sur le second du Bactériosol. Les agriculteurs présents ont ainsi pu vérifier par eux-mêmes l’impact sur la qualité des fourrages (par plusieurs analyses comparatives) et en goûtant des radis fertilisés soit au Bactériosol, soit à l’engrais. La différence est assez nette et tout le monde a pu le remarquer. 

 

20190606_jpo_earl_de_la_meltaie.jpg

 

Le test du slip en coton a également été mis en place pour mesurer la fertilité biologique dans les sols. Côté engrais il commençait tout juste à se dégrader alors que coté Bactériosol il ne restait plus que l’étiquette et les élastiques !!

 

photo_slip_earl_de_la_meltaie_1.jpg